Atelier du Labex Les passés dans le présent « Expositions virtuelles et valorisation numérique » | Université Paris Nanterre

Le prochain atelier du Labex Les passés dans le présent se déroulera le 14 mars à l’Université Paris Nanterre et abordera les enjeux liés aux « expositions virtuelles ». Plusieurs projets aussi variés qu’innovants y seront présentés en vue d’échanges avec les équipes du Labex.

Alain Legros présentera lors de cet atelier les travaux menés autour des éditions de Montaigne ainsi que la reconstitution virtuelle de sa « librairie ».

L’Atelier labex Les passés dans le présent (ou séminaire général) a pour objectif, sur l’ensemble des sujets traités au sein du labex, de conduire une réflexion collective interne afin d’approfondir les pistes de recherche, mettre en discussion les réalisations en cours et les résultats obtenus. Une attention particulière est portée aux enjeux de l’interdisciplinarité, aux aspects comparatifs, aux besoins de contextualisation et de mutualisation.

Avec ce septième Atelier, centré sur les expositions virtuelles, le labex poursuit son travail de mise en commun des projets en cours sur les enjeux d’éditorialisation des fonds numérisés ou nativement numériques, initié en avril 2016 avec l’Atelier labex 6.

Cet atelier vise à préciser ce que l’on entend par « exposition virtuelle » et à cerner ce qu’engage, aux plans scientifique, technique et culturel, chaque étape de la réalisation d’un tel projet, en amont comme en aval. L’atelier part d’un  faisceau de questions partagées : qu’est-ce aujourd’hui qu’un dispositif d’« exposition virtuelle » et comment s’inscrit-il dans l’évolution du web ? Qu’est-il pertinent d’appeler « exposition virtuelle » ? Qu’est-ce au juste qu’on expose dans une telle exposition ? Qu’est-ce qu’il est légitime ou non de mettre à disposition dans un tel cadre ? Comment situer une exposition virtuelle en regard d’une exposition in situ ? Existe-t-il des objectifs, des modalités opératoires et des usages communs l’une et l’autre ? Comment penser la question des publics et de leur participation ?

Programme

  • 9H : Accueil café
  • 9H30 : Accueil et introduction par Isabelle Sidéra et Quentin Roblin, respectivement Responsable scientifique et technique et chargé d’appui aux projets scientifiques du labex Les passés dans le présent.
  • 10H : Thomas Sagory, responsable du développement numérique au Musée d’archéologie nationale, chargé du projet « Collection Grands sites archéologiques » du Ministère de la culture et de la communication
  • 10H50: Nathalie Ryser, chef de projet au service des éditions multimédias de la BnF.
  • 11H40 : Hervé Samson, responsable du service du développement numérique au musée du quai Branly.

Pause déjeuner : 12H30-13H30

  • 13H30 : Anne Ritz-Guilbert, enseignant-chercheur à l’Ecole du Louvre et responsable du programme de recherche « Collecta, Archive numérique de la collection Gaignières (1642-1715) ».
  • 14H20 : Alain Legros, chercheur associé au Centre d’Études supérieures de la Renaissance (Université François Rabelais de Tours) et collaborateur scientifique des Bibliothèques Virtuelles Humanistes.
  • 15H10 : Discussion générale
  • 15H50 : Conclusions par Ghislaine Glasson Deschaumes, chef de Projet du labex Les passés dans le présent.

 

Contact : Quentin Roblin, Labex Les passés dans le présent porté par l’Université Paris Nanterre | www.passes-present.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.