Archives de catégorie : Notes de lecture de La Boétie

Notes de lecture de La Boétie

Introduction (A. Legros, 14/05/2014)
Bibliographie
Édition (A. Legros, 2014)

Introduction

En mourant, La Boétie a légué à Montaigne l’ensemble de sa bibliothèque bordelaise à l’exception des livres de droit qu’il avait empruntés. C’est sans doute grâce à ce testament qu’on peut aujourd’hui reconstituer, à partir des vestiges de la « librairie » de Montaigne, ce qui reste de celle de son ami qui, lui, ne signait pas ses livres. Soit une vingtaine de volumes que Montaigne a marqués d’un « b. » minuscule, parfois rogné depuis, au coin supérieur droit de la page de titre par ailleurs signée de sa main : une Bible grecque, Egnatius, Hygin, Justin, Politien I, Politien II et Victorius (Bibliothèque de Bordeaux-Mériadeck), Appien, Sophocle, Strabon et Térence de 1541 (Bibliothèque Universitaire de Cambridge), Denys d’Alexandrie (Oxford, Christ Church), le Lexicon Ciceronianum d’Estienne (Oxford, Bodleian Library), Caton-Varron (Bibliothèque municipale de Toulouse), Diogène Laërce (Médiathèque de Libourne), Dion Cassius (Eton College), le Florilegium de Bade, Philon d’Alexandrie et Xénophon traduit par Castellion (Bibliothèque nationale de France), à quoi il faut peut-être ajouter l’Horace dont la page de titre est marquée d’un « B. » majuscule, toujours de la main de Montaigne (Médiathèque de Libourne). En tout, 1/5e des livres restants de la « librairie » de Montaigne, dont plusieurs en grec.

Continuer la lecture