29. Dédicace d’un exemplaire des Essais de 1588 à Antoine Loisel (sans lieu ni date)

Dans une lettre du 26 novembre 1583, Elie Vinet écrivait : « Si monsieur Loisel voioit les presentes, il pourroit entendre, que Mons. de Montagne a receu son livre ». Il s’agissait peut-être du discours De l’OEil des rois et de la justice, remontrance faite en la ville d’Agen à l’ouverture de la cour de justice, que Montaigne avait pu entendre à Bordeaux, le 2 octobre 1582 (opuscule de 28 pages publié à Paris en 1584 par R. Le Mangnier, mais peut-être déjà sous presse fin 1583 ?), et/ou de trois autres discours prononcés à Périgueux et à Agen en pareille circonstance sur l’amnistie et sur la pacification (mêmes lieu et date de publication).

Original disparu. Fac-similé de la Bibliothèque nationale de France (site Richelieu), Manuscrits, Atlas NAF 1466, f° 91 (entre autres).

A. Legros

Fac-similé en ligne (Gallica).

Édition intégrale par Alain Legros

  1. Version diplomatique (Lettres réunies en un seul fichier, avec distinction des mains)
  2. Version régularisée (Lettres réunies en un seul fichier, avec distinction des mains)
  3. Version modernisée (Lettres réunies en un seul fichier, avec distinction des mains)

Édition XML-TEI sur la base Epistemon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.