Restitution 2D des sentences de la « librairie »

Localisation : Château de Montaigne, Saint-Michel-de-Montaigne

Introduction (A. Legros, 10/07/2013)
Images 2D (A. Legros et P. Mora, 2010)
Restitution 3D de la « librairie »

Introduction

Une visite virtuelle de la « librairie » de Montaigne en 3D ne peut se concevoir sans un long travail de décryptage des inscriptions du plafond, puis un essai de restitution en 2D, aussi près que possible de l’original, des 68 sentences ainsi identifiées (7 autres sont seulement localisées). Cet état d’origine, encore faut-il pouvoir l’atteindre en se frayant un chemin à travers les repeints hasardeux du restaurateur de 1971, qui a souvent confondu deux couches d’inscriptions superposées et mêlé des lettres latines et leurs ligatures parfois habilement retracées à des lettres grecques fréquemment approximatives. Grâce à un examen in situ mené, voilà quelques années déjà, en collaboration avec le Centre de Recherche en Physique appliquée à l’Archéologie et le Centre Ausonius (ex-Université de Bordeaux-3), la mise en évidence d’un badigeon fluorescent sous rayonnement UV a permis de distinguer avec certitude ces deux couches sur 42 des 48 solives du plafond, ajoutant donc une solive-palimpseste à celles qui avaient déjà été remarquées.

Par chance ou par prudence, le restaurateur a laissé intactes un grand nombre de lettres de la couche inférieure, où la restitution en 2D effectuée de conserve par P. Mora (Archéovision, cellule Archéotransfert) et A. Legros (CESR, BVH-Monloe) a pu ainsi trouver les modèles dont elle avait besoin. L’image de synthèse du plafond en l’état (une ortho-photographie réalisée par P. Mora) permettra sans doute encore certains ajustements quant à la taille relative des lettres et à la gestion des intervalles. On y voit que la dixième solive de la première travée est dépourvue d’inscription. Comme celle qui se trouvait sur l’ancienne solive ainsi remplacée avait été minutieusement copiée, il est possible de la faire figurer dans la restitution virtuelle sans rien changer à la solive actuellement en place.

Dans les images jointes, les inscriptions restituées sont réparties selon qu’elles appartiennent à l’une ou l’autre des trois travées (I, II, III, à lire de droite à gauche) et à l’une ou l’autre des deux couches d’inscription (phases 1 et 2). La phase 1 restitue les sentences de la couche inférieure des solives « palimpsestes » quand elles ont été identifiées, mais elle s’abstient d’indiquer la présence d’une sentence qui a été seulement localisée par quelques lettres, esprits grecs ou accents. La phase 2 est, quant à elle, saturée dans la mesure où, lorsqu’elle ne concerne pas une sentence de substitution plus immédiatement lisible, elle reproduit la sentence ancienne inchangée.

Article mis à jour le 7 mars 2015

Images 2D (Alain Legros et Pascal Mora)

Travée 1-1


Travée 1-2


Travée 2-1


Travée 2-2


Travée 3-1


Travée 3-2

Restitution 3D de la « librairie » 

Une réflexion au sujet de «  Restitution 2D des sentences de la « librairie » »

  1. Ping : MONtaigne à l’Œuvre (MONLOE): edizione digitale delle opere di Montaigne | bibliofilosofiamilano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.