Archives de l’auteur : Mathieu Duboc

Premier testament de Marie Le Jars de Gournay, 1596

Localisation : Paris, Archives Nationales, Minutier central

Introduction (A. Legros, 14/09/2017)
Images
Transcription (A. Legros, 14/09/2017)

Introduction

Des trois testaments rédigés par Marie Le Jars, plus connue sous le nom de Marie de Gournay en tant que « fille d’alliance » de Montaigne et éditrice de ses Essais posthumes de 1595, le plus ancien, olographe et daté du 28 novembre 1596, pourrait être qualifié de testament de jeunesse, du moins pour nous qui savons que la testataire, alors âgée de 31 ans, avait encore 49 ans à vivre. Les testaments de 1642 et 1644 ainsi que leurs codicilles seront, quant à eux, ceux d’une vieille femme « sentant sa mort prochaine », comme eût dit, mais un peu plus tard, Jean de La Fontaine.

Continuer la lecture

Les Essais de 1595 et leur « édition sonore »

Introduction
Liste des chapitres choisis

Cliquez sur l'image

Permettre d’entendre les Essais dans leur texte intégral est un pari : si les financements n’ont pas permis d’enregistrer leur totalité, un certain nombre de chapitres choisis sont offerts à l’écoute, sans coupure ni suppression des citations. Le choix du texte posthume de 1595 (préparé par Marie de Gournay) s’imposait, car l’Exemplaire de Bordeaux (édition de 1588 augmentée par Montaigne), malgré tous son intérêt, n’est pas «oralisable» tel qu’il nous est parvenu puisque les lignes manquantes ont dû être restituées grâce à l’édition de 1595.

Continuer la lecture

Arrêt du 7 mai 1579 condamnant au feu les Mémoires de l’état de France sous Charles IX (seconde édition, 1578)

Introduction (A. Legros, 07/03/2015)
Ressources

Introduction

Ce n’est pas, comme on le dit parfois, le Discours de la servitude volontaire de La Boétie qui a été brûlé à Bordeaux sur la place de l’Ombrière, mais les trois volumes d’une contrefaçon de la seconde édition (1578) des Memoires de l’estat de France sous Charles IX où ils prenaient place, anonymement, parmi plus de 250 autres pièces.

Mal connu, l’arrêt du 7 mai 1579 prononcé par la Cour de Parlement de Bordeaux sous la présidence de Jacques Benoist de Lagebaston et au rapport du conseiller Gentilz expose les attendus du jugement qui a condamné l’ensemble de cet ouvrage au feu et les deux libraires bordelais qui l’avaient mis en vente, Guillaume Fontaine (vers 1549 – vers 1582) et Blaise Destadens (vers 1559 – 1608), à une amende de 45 écus sol à verser au profit des pauvres de l’hôpital, avec interdiction faite à tout libraire de la ville de détenir et de vendre ces Memoires sous peine de mort par pendaison. Les trois éditions de 1578, contrefaçon incluse, comprenaient, parmi d’autres pièces nouvelles, plusieurs pages relatives aux massacres de la « Saint-Barthélemy » bordelaise perpétrés à partir du 3 octobre 1572. Parmi les massacreurs nommément désignés, certains appartenaient à des familles de notables de la ville, ce qui peut avoir conduit les juges de la Cour à estimer le livre examiné non seulement « scandaleux », mais « diffamatoire ».

Continuer la lecture

Montaigne dans les Registres Secrets du Parlement de Bordeaux

Localisation : Archives municipales de Bordeaux, Bibliothèque nationale de France (Manuscrits)

Introduction (A. Legros, 27/09/2016)
Photographies

Introduction

Outre les pièces originales, groupées par liasses, des arrêts ou dicta au rapport de Montaigne et le signalement de sa présence comme conseiller au bas d’autres dicta rapportés par tel ou tel collègue, qui nous renseignent, avec précision de mois et de jour, sur l’activité de Montaigne comme juge aux Enquêtes, nous disposons d’une autre source trop souvent négligée, où son nom figure dans les listes de conseillers admis à siéger au début de chaque année parlementaire. Il s’agit d’une copie manuscrite du XVIIIe siècle, intitulée, année par année, Registre secret du Parlement de Bordeaux Commençant le […] Recuielli [sic] et mis en ordre Par les soins de François Martial de Verthamon D’ambloy, Bordeaux 1770. Cette copie est conservée aux Archives municipales de Bordeaux (AmB). Les registres propres aux années 1557-1570 intéressant Michel Eyquem de Montaigne se trouvent aux tomes 7 à 19. On doit déplorer toutefois quelques lacunes, et l’original du registre de 1567-1568 avait déjà disparu au temps de Verthamon.

Continuer la lecture

Montaigne maire de Bordeaux : approbation de la publication de la Schola Aquitanica [Le Collège de Guyenne], publiée par Elie Vinet (Bordeaux, Simon Millanges, 1583).

Introduction (M.-L. Demonet et A. Legros, 29 août 2016)
Texte et traduction (M.-L. Demonet et A. Legros, 29 août 2016)
Bibliographie

Introduction

Cette approbation figure à la fin des deux exemplaires de la Schola Aquitanica conservés à la Bibliothèque nationale de France, mais est absente des autres exemplaires, notamment de ceux de la Bibliothèque municipale de Bordeaux et de Cambridge (fac-similé), où le feuillet est absent.

Continuer la lecture