Archives par mot-clé : Lettres

École d’été Editing Renaissance Letters on Digital Support, Summer seminar EpistolART 2016

Summer seminar EpistolART 2016
Editing Renaissance Letters on Digital Support
4-8 juillet 2016, Liège, Belgique
http://web.philo.ulg.ac.be/transitions/epistolart/

L’équipe du projet EpistolART organise à l’Université de Liège, du 4 au 8 juillet 2016, un séminaire entièrement consacré à l’édition et à l’étude de lettres d’artistes italiens de la Renaissance.

Intervention de Marie-Luce Demonet, 7 juillet 2016 : « L’édition numérique des lettres de Rabelais et de Montaigne »

École d’été Editing Renaissance Letters on Digital Support, Summer seminar EpistolART 2016
Source: BVH Hypothèses

Édition XML-TEI de 6 lettres supplémentaires de la correspondance de Michel de Montaigne, entre 1581 et 1590 (lot 2/2)

Montaigne ne fit pas que feuilleter ou lire les livres des autres, ni écrire ou dicter le sien, il entretint sans aucun doute une correspondance non négligeable avec nombre de ses contemporains, parents, amis, collègues, « gens de justice et de finance », érudits, poètes, nobles, princes et rois, sans oublier les dames.

Avec ce second lot de mise en ligne des lettres, sont réunies ici les éditions XML-TEI de 6 lettres supplémentaires, non publiées par Montaigne. Sur les 32 lettres recensées, 29 sont dorénavant publiées par l’équipe des BVH dans le corpus Epistemon, au format XML-TEI. Parmi ces six nouvelles pièces éditées : quatre sont conservées aux archives municipales de Bordeaux, une aux Archives départementales de la Gironde, et une conservée à Londres à la British Library (édité ici à partir du fac-similé Payen).

Introduction aux Lettres de Montaigne, privées et officielles, par A. Legros
Consulter les lettres de Montaigne éditées en XML-TEI sur BVH-Epistemon

Édition XML-TEI de 23 lettres de la correspondance de Michel de Montaigne, entre 1581 et 1590 (lot 1/2)

Montaigne ne fit pas que feuilleter ou lire les livres des autres, ni écrire ou dicter le sien, il entretint sans aucun doute une correspondance non négligeable avec nombre de ses contemporains, parents, amis, collègues, « gens de justice et de finance », érudits, poètes, nobles, princes et rois, sans oublier les dames.

Avec ce premier lot de mise en ligne, sont réunies ici les éditions XML-TEI de 21 lettres et deux dédicaces manuscrites des Essais de 1588, non publiées par Montaigne. Parmi ces 23 pièces (sur les 32 recencées)  : 14 pièces sont conservées à Monaco, 1 à Rome, 1 à Leyde (à défaut ici, nous nous appuyons sur le cliché Meerhoff et Smith), 1 lettre du manuscrit NAF 1068 (BnF) et 4 fac-similés Payens du manuscrit NAF 1466 (BnF).

Introduction aux Lettres de Montaigne, privées et officielles, par A. Legros
Consulter les lettres de Montaigne éditées en XML-TEI sur BVH-Epistemon

Lettres de Montaigne : mise en ligne de 17 fac-similés

De la correspondance de Montaigne, seules subsistent vingt-sept lettres-missives, trois lettres écrites « en jurade » et deux dédicaces des Essais de 1588. Parmi les mises en ligne de fac-similé ce mois-ci, un ensemble de 17 lettres dont 15 pièces manuscrites originales :

  • une lettre manuscrite de Montaigne aux conservateurs de la ville de Rome, de Rome, 12 mars 1581 (BVH fac-similé nº1118, provenant des Archives du Capitole de Rome)
  • 14 lettres manuscrites de Montaigne au maréchal de Matignon, datées entre octobre 1582 et juin 1587 (14 fac-similés provenant des Archives du Palais Princier de Monaco
  • ainsi que deux copies de lettres de remontrance (BVH fac-similés nº1118 et nº1120, provenant de la Bibliothèque municipale de Bordeaux)

> Introductions aux lettres de Montaigne par A. Legros

Les lettres de Montaigne

De la correspondance de Montaigne, seules subsistent vingt-sept lettres-missives (dont seize au maréchal de Matignon), trois lettres écrites « en jurade » et deux dédicaces des Essais de 1588. Les nouvelles transcriptions proposées selon trois modes successifs par A. Legros permettent de poursuivre le travail publié dans Montaigne manuscrit, notamment quant à la collecte des adresses, dont certaines sont autographes, comme la majorité des lettres elles-mêmes. Un inédit : une lettre de Matignon à Montaigne.

> Introduction et édition des lettres de Montaigne (par A. Legros)

Publication de l’édition numérique d’une lettre d’Élie Vinet mentionnant Montaigne (26 novembre 1583)

Dans une lettre autographe d’une page, envoyée de Bordeaux le 26 novembre 1583 à un destinataire mal identifié, Élie Vinet cite le nom de « Montagne » à côté de ceux de Loisel, La Scala (Scaliger), Foix-Candale, Fauquelin, Borromée, Clavius, Oronce, Münster et Sacrobosco. Le savant antiquaire était régent au collège de Guyenne quand le petit « Michau » y entra. Au moment où il écrit cette lettre, il est principal de ce même collège et Montaigne est maire de Bordeaux depuis deux ans.

> Introduction (par A. Legros)
> Édition numérique XML-TEI de la Lettre du 26 novembre 1583 (sur BVH-Epistemon)

A noter : le site des Bibliothèques Virtuelles Humanistes se dote d’un nouveau mode de consultation alignant l’édition numérique XML-TEI aux images du fac-similé lorsque celles-ci sont disponibles. A ce jour, 15 textes sur 53 sont dorénavant concernés dans le corpus BVH-Epistemon.