Archives par mot-clé : Manuscrit

Édition de trente annotations marginales par A. Legros | La Mesnagerie de Xenophon, Paris, F. Morel, 1571 :

Sans signature, cet exemplaire de l’édition procurée par Montaigne lui-même a appartenu à Dezeimeris, qui a cru pouvoir reconnaître la main de Montaigne dans les notes marginales qu’elle contient. Cette écriture penchée rappelle en effet celle de Montaigne par plus d’un trait (tilde de nasalisation, tracé du x), mais on s’imagine mal qu’il ait pu intervenir à la plume sur le livre qu’il avait lui-même édité, à la façon d’un lecteur (soulignements, balises ou brefs résumés ajoutés aux manchettes déjà installées, jugements esthétiques sur le mode « belle similitude »…) et non d’un correcteur, comme s’il en découvrait le contenu. Certaines différences peuvent être constatées : tracés caractéristiques de f, z et surtout v (longue courbe d’attaque), prédilection pour la lettre y (« familye ») et pour le g final de l’article indéfini (« ung »), usage du e en forme d’epsilon, de « facon » sans cédille. Jurisconsulte et Sarladais, comme la Boétie, le scripteur est peut-être celui qui a inscrit sa marque de possession en haut de la page de titre : « Ex libris Andreæ Delperri iuriscõsultis Sarlaten[sis] ».

Transcription de trente annotations marginales d’après les photographies prises sur l’original en juillet 2003. Mise à jour en février 2021.

> Lire la suite

> Consulter l’édition des annotations marginales (PDF)

[Addendum] 29. Dédicace d’un exemplaire des Essais de 1588 à Antoine Loisel (sans lieu ni date)

Addendum du 05/02/2021
Selon John O’Brien, que nous remercions pour ces précisions.

Montaigne était au moins présent lors de la première des deux remontrances prononcées par Loisel à Bordeaux le 31 mars 1582. En témoigne l’épître dédicatoire de la seconde remontrance bordelaise « De l’œil des rois et de la justice », qui lui est adressée d’Agen le 1er novembre 1582 : « Si vous pristes quelque contentement d’ouyr ce que ie dis à l’ouuerture de nostre premiere seance, comme vous m’en fistes deslors quelque demonstrance… ». Le texte de cette dédicace est reproduit par J. Balsamo et M. Simonin, Abel L’Angelier et Françoise de Louvain, Genève, Droz, 2002, p. 266.

> Voir : 29. Dédicace d’un exemplaire des Essais de 1588 à Antoine Loisel (sans lieu ni date)

 

[Fac-similé] Dédicace d’un exemplaire des Essais de 1588 à Mademoiselle Le Paulmier (sans lieu ni date)

Ms. PAP 1a, recto. Crédits : Leiden University Libraries.

Pièce originale (feuille détachée) conservée à Leyde, Universiteitsbibliotheek (legs de G. Van Papenbroeck).

« Mademoiselle », c’est-à-dire « Madame » pour cette femme d’un médecin renommé, le Docteur Le Paulmier ou Le Paumier qui, originaire de Normandie, avait écrit un traité sur le cidre ! Ce dernier a soigné Montaigne peu avant ce présent […]

> Lire la suite et consulter le fac-similé

Publication de l’édition XML-TEI du Contrat de mariage de Montaigne, 23 septembre 1565

1

La minute du présent document est divisée en deux parties rédigées séparément le même jour ; d’abord le contrat de mariage à proprement parler, suivi du contrat de la pleigerie (caution) précisant les clauses de garanties. Le choix de ces deux rédactions montre le soin et la réflexion avec lesquels furent pesés les conditions et les termes de ce mariage.

> Le contrat de mariage de Montaigne, sur le site MONLOE
Consulter le contrat de mariage de Montaigne édité en XML-TEI sur BVH-Epistemon
Consulter le fac-similé, sur BVH-Fac-similés

L’Exemplaire de Bordeaux des Essais de Montaigne numérisé et en ligne

La ville de Bordeaux a confié à la Bibliothèque nationale de France le soin de numériser l’une des plus précieuses de ses pièces : l’Exemplaire dit de Bordeaux des Essais de Montaigne. Publié en 1588 et largement annoté par l’auteur jusqu’à sa mort, en 1592, le volume a fait l’objet d’une expertise technique et d’une numérisation sur mesure au Centre de conservation Joël-le-Theule de la BnF. Chacun peut désormais le consulter en ligne sur Gallica et sur Séléné.

Continuer la lecture

Édition XML-TEI de 6 lettres supplémentaires de la correspondance de Michel de Montaigne, entre 1581 et 1590 (lot 2/2)

Montaigne ne fit pas que feuilleter ou lire les livres des autres, ni écrire ou dicter le sien, il entretint sans aucun doute une correspondance non négligeable avec nombre de ses contemporains, parents, amis, collègues, « gens de justice et de finance », érudits, poètes, nobles, princes et rois, sans oublier les dames.

Avec ce second lot de mise en ligne des lettres, sont réunies ici les éditions XML-TEI de 6 lettres supplémentaires, non publiées par Montaigne. Sur les 32 lettres recensées, 29 sont dorénavant publiées par l’équipe des BVH dans le corpus Epistemon, au format XML-TEI. Parmi ces six nouvelles pièces éditées : quatre sont conservées aux archives municipales de Bordeaux, une aux Archives départementales de la Gironde, et une conservée à Londres à la British Library (édité ici à partir du fac-similé Payen).

Introduction aux Lettres de Montaigne, privées et officielles, par A. Legros
Consulter les lettres de Montaigne éditées en XML-TEI sur BVH-Epistemon

Édition XML-TEI de 23 lettres de la correspondance de Michel de Montaigne, entre 1581 et 1590 (lot 1/2)

Montaigne ne fit pas que feuilleter ou lire les livres des autres, ni écrire ou dicter le sien, il entretint sans aucun doute une correspondance non négligeable avec nombre de ses contemporains, parents, amis, collègues, « gens de justice et de finance », érudits, poètes, nobles, princes et rois, sans oublier les dames.

Avec ce premier lot de mise en ligne, sont réunies ici les éditions XML-TEI de 21 lettres et deux dédicaces manuscrites des Essais de 1588, non publiées par Montaigne. Parmi ces 23 pièces (sur les 32 recencées)  : 14 pièces sont conservées à Monaco, 1 à Rome, 1 à Leyde (à défaut ici, nous nous appuyons sur le cliché Meerhoff et Smith), 1 lettre du manuscrit NAF 1068 (BnF) et 4 fac-similés Payens du manuscrit NAF 1466 (BnF).

Introduction aux Lettres de Montaigne, privées et officielles, par A. Legros
Consulter les lettres de Montaigne éditées en XML-TEI sur BVH-Epistemon

Essais de 1588 et Exemplaire de Bordeaux

Localisation : Bibliothèque de Bordeaux-Mériadeck.

Introduction : L’Exemplaire de Bordeaux (A. Legros, 07/03/2015)
Présentation : Édition numérique de l’Exemplaire de Bordeaux (M-L. Demonet, 06/12/2015)
Bibliographie
Ressources

Édition numérique

Introduction : L’Exemplaire de Bordeaux

L’exemplaire dit de Bordeaux (ci-dessous EB) étant, comme on sait, un exemplaire de l’édition de 1588 retravaillé par Montaigne, qui y a multiplié les corrections et les additions de sa main, il permet non seulement d’avoir accès aux modifications apportées par l’auteur au texte édité en 1588, à l’exception des lacunes (l’exemplaire a été rogné), mais aussi de considérer que ce texte de 1588, même imparfait, a été validé comme tel par celui qui en a fait la base de son nouveau chantier.

Continuer la lecture

Édition numérique XML-TEI des 47 arrêts au rapport de Montaigne

Les Archives Départementales de la Gironde conservent, 47 arrêts manuscrits au rapport de Montaigne dont 10 sont autographes.
Les fac-similés de ces 47 pièces étaient déjà en ligne sur le site des BVH, avec leurs transcriptions par Alain Legros. Ces arrêts font désormais l’objet d’une édition XML-TEI en ligne, permettant ainsi dans la base Epistemon, l’affichage des textes en regard des images, la recherche plein-texte et proposant divers options de consultation et de lecture. Nous espérons que la lecture de ces pièces fera comprendre aux chercheurs et lectuers pourquoi Jacques-Auguste de Thou, premier président du Parlement de Paris, dira un jour que Montaigne avait été un conseiller « assidu », contrairement à ce qu’on croyait savoir jusqu’aux travaux récents de Katherine Almquist.
> Consulter l’édition en ligne des Arrêts du Parlement de Bordeaux sur BVH-Epistemon
> En savoir plus sur l’édition numérique XML-TEI des arrêts dans le cadre de l’ANR MONLOE.

Lettres de Montaigne : mise en ligne de 17 fac-similés

De la correspondance de Montaigne, seules subsistent vingt-sept lettres-missives, trois lettres écrites « en jurade » et deux dédicaces des Essais de 1588. Parmi les mises en ligne de fac-similé ce mois-ci, un ensemble de 17 lettres dont 15 pièces manuscrites originales :

  • une lettre manuscrite de Montaigne aux conservateurs de la ville de Rome, de Rome, 12 mars 1581 (BVH fac-similé nº1118, provenant des Archives du Capitole de Rome)
  • 14 lettres manuscrites de Montaigne au maréchal de Matignon, datées entre octobre 1582 et juin 1587 (14 fac-similés provenant des Archives du Palais Princier de Monaco
  • ainsi que deux copies de lettres de remontrance (BVH fac-similés nº1118 et nº1120, provenant de la Bibliothèque municipale de Bordeaux)

> Introductions aux lettres de Montaigne par A. Legros